Les genres d’interventions en plomberie dont vous-mêmes êtes capable de résoudre

le plombier n-est pas disponible

Il arrive dans certains cas que vous soyez appelé à régler un problème de plomberie par vous-même. Il vous faudra seulement connaître certaines techniques pour trouver rapidement l’origine d’une fuite d’eau. Notre présent blog vous fournit de surcroît des informations pour installer ou remplacer vos équipements plomberie sans le moindre souci.

Comment identifier une fuite de tuyauterie ?

Le compteur ne ment presque jamais…Vous n’êtes facturé qu’en fonction de ce que vous consommez. Si ce n’est pas le cas, il s’agit certainement d’une fuite.

Fermez votre source principale d’alimentation en eau pendant douze à vingt quatre heures au minimum pour détecter d’où la fuite provient.

Aidez-vous d’une machine à calculer, d’un morceau de papier, d’un stylo ou simplement de votre Smartphone pour noter ce qui apparaît sur le compteur juste au moment de sa coupure et aussi au moment de la remise en marche. Calculez la différence pour faire ressortir l’écart entre les deux chiffres et vous connaîtrez la quantité exacte d’eau ayant fuit à votre système de plomberie :

  • Pour freiner temporairement une fute et détecter d’où il provient, fermez d’abord votre robinet principal qui se trouvant juste en aval au niveau de votre compteur. Ne le remettez pas en marche avant au moins douze à 24 h.
  • Muni de votre stylo et de votre bloc note, notez ce qui est indiqué sur le compteur. L’indication en m3, c’est votre consommation en eau. Impossible de louper les autres unités : hl, dal et l à droite de la virgule. A bout de douze à 24 h, notez de nouveau ce qu’il affiche et calculez l’écart pour connaître votre taux exact de fuite d’eau.
  • Après avoir laissé votre compteur d’eau inactif pendant au moins 12 à vingt quatre heures , réactivez-le , notez ce qu’il affiche. Laissez l’eau s’échapper de votre robinet tout en surveillant votre compteur Le cas où ce dernier tourne révèle l’existence d’une fuite quelque part . Notez l’indication finale après l’avoir coupé de nouveau . Prenez votre calculette et tentez de rapprocher les résultats pour déterminer l’écart et connaître le volume d’eau perdu. Pour connaître votre débit réel de fuite, divisez le chiffre obtenu par 12 ou par vingt quatre selon la durée de coupure.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de perte d’eau sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à vérifier toutes vos installations et robinets pour repérer cette-fois-ci la véritable source de la défaillance du plomberie.

Marre des problème de fuited’eau ? Les conseils indispensables

Un tuyau ou un raccord âbimé est souvent responsable d’une fuite d’eau d’une importance plus ou moins grande .

  • bouchage de tuyau fuyant en Cu : deux choix de produits

Pour colmater un tuyau en cuivre , vous pouvez utiliser un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Comment résoudre une fuite au niveau d’un raccord

Si votre raccord manifeste une fuite, c’est que le joint nécessite d’être remplacé.

  • Boucher une fuite sur un tuyau en cuivre avec du mastic :

Procédez d’abord au décapage de la conduite. Prenez un torchon et commencez par sécher la zone fuyante ; astiquez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

parachevez le polissage en utilisant une laine d’acier fine, un morceau de toile éméri fine ou une brosse métallique Commencez par morceler le mastic et malaxez- le de sorte que vous obteniez une balle de coloris homogène et onctueux . Le mastic une fois prêt, vous pouvez l’appliquer sur la conduite. à l’aide de vos doigts, aplanissez le produit sur la zone fuyante que vous avez préalablement laquée . Fais en sortes que ça tienne . En contact avec l’air environnant et avec la température ambiante, le produit tendra à sécher et à se durcir rapidement. Il vous faudra toutefois patienter le temps nécessaire pour un colmatage réussi de votre tuyau fuyant en cuivre .

  • Les démarches à suivre pour colmater un tuyau fuyant Cu à l’aide d’un ruban adhésif autoamalgamant

La première chose à faire consiste à rendre la conduite bien polie et propre. Une fois cela terminé, séchez le tuyau. Utilisez du papier abrasif, de la toile émeri fine ou de la brosse métallique pour parfaire le polissage. Le torchon permet un nettoyage efficace. Séchez-le en utilisant un sèche cheveux. La bande une fois prête pourra être appliquée immédiatement sur la conduite.

 Comment faire pour stopper la fuite au niveau d’un raccord abîmé ?

Il existe trois façons de résoudre un problème de fuite sur une bague en PVC :

  • La remplacer quand elle est défectueuse.
  • La resserrez simplement si elle est encore récupérable.
  • songer à replacer ou à remplacer le joint.

Fuite de canalisation : quelle solution de bouchage pour son tuyau en Cu ?

La localisation d’une fuite n’est pas chose aisée. Différents facteurs peuvent être à son origine : défectuosité d’un tuyau due à un choc important, gel de tuyauterie , imperfection due à un défaut de fabrication, soudage de mauvaise qualité, effet coup de bélier, micro-vibration… Quoi qu’il en soit, plusieurs approches peuvent être adoptées pour y remédier. Un problème de fuite du à un suintement peut être résolu par simple usage de mastic ou de ruban antifuite. Un important jet de fuite ne peut être pallié en revanche que par le montage d’un nouveau raccord.

fuites-des-canalisations

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Il comprend 2 composants dissociés : adhésif et durcisseur qui se présentent sous forme solide. Vendu au magasin en barres ou bien également en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant adhésif et durcisseur est modulable par le bout des doigts. Le boulet homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit au contact avec l’air permettant le colmatage efficace de votre tuyau en Cu.

  • Ruban antifuite :

On le confond souvent avec un ruban adhésif noir électricien or, les deux diffèrent l’un à l’autre de par leur nature et conception. Le ruban antifuite est autoamalgamant par nature. Dès qu’on l’applique sur la zone à colmater, le ruban adhésif autoamalgamant antifuite se fond avec le tuyau.

Réparer un problème de fuite sur tuyauterie PVC en dix étapes :

  1. Stoppez la fuite en fermant imméditament le compteur

Fermez le compteur en premier , assurez-vous qu’aucune eau ne réussisse à circuler en amont de la partie abimée du tuyau .

  1. L’opération commence par le traçage de part et d’autre de la partie défectueuse de votre tuyau PVC. Une fois cela effectué, passez immédiatement à la coupe en utilisant une scie à métaux, une scie égoïne ou une scie à guichet .
  2. Pensez à ébavurer les tronçons résiduaires :

Privilégiez le cutter, le petit couteau ou le papier abrasif à l’ébavureur traditionnel !

  1. Maintenant au tour du dégraissage des zones de contact !

Servez-vous d’ une feuille essuie-tout baignée d’alcool pour nettoyer les manchons et les extrémités restantes de la conduite sur 3 à 5 cm . Pour ce faire, vous pouvez utiliser un produit nettoyant traditionnel.

  1. Procédez maintenant au dégel des zones de contact :

Opérer le dégivrage des zones de contacts est utile pour que la colle antifuite y adhère efficacement .

  1. Prenez votre ruban métreur pour dimensionner les segments de tuyau à échanger

D’abord, pensez à métrer la partie altérée avant de l’ôter de votre tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire un cm.

  1. Préparez et découpez le fragment de tuyau servant à remplacer la partie défectueuse :

Votre tube de remplacement une fois prêt, intégrez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Prenez ensuite un stylo-feutre et commencez par repérer la longueur des zones de découpe . Muni d’un scie égoïne, scie à métaux ou scie à guichet tronçonnez le nouveau tube puis décapez ses surfaces de contact. Vous pouvez utiliser un papier abrasif ou un simple petit couteau à la place.

  1. Pensez maintenant à relier le nouveau tuyau à votre tuyauterie :

Préparez la tuyauterie à recevoir le tronçon du tuyau de rechange en écartant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers fixant la partie la plus courte pour la séparer du mur ou pour la mettre totalement au sol.

  1. Consolidez la fixation de votre tuyauterie connectée par encollage des surfaces de contacts :

Pour encoller les surfaces de contact, vous avez 2 choix : Vous collez directement sur les surfaces déglacées soit dans les manchons, ou bien par l’extremité du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Reliez manchons et tube :

Enfoncez les manchons aux bouts du nouveau tube, sans les faire tourner, puis enfilez le tube de part et d’autre des deux côtés.

Remplacer son mécanisme de chasse d’eau sans faire appel à un plombier

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre vieille chasse d’eau . Vérifiez alors au niveau du robinet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien coupé. Il est logé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. La première étape du démontage d’une chasse d’eau commence toujours par le détachage du couvercle :

Pour une chasse d’eau tirette, il suffit de la dévisser. Pour votre chasse d’eau pressoir, il vous faudra délier le fil qui en assure la liaison au système de vidage.

  1. Et c’est maintenant qu’il vous faudra vous débarrasser de l’ancienne chasse d’eau :

Enlevez aussi du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à 90 degrés dans le sens contraire de l’aiguille d’une montre.

  1. Détachez le joint du réservoir des toilettes :

Les écrous assurant la fermeture du réservoir de vos toilettes sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir désinstallé retirez le réservoir et reposez-le . Votre soin d’étanchéité usé doit être enlevé à son tour. Servez-vous d’ une clé spécifique pour ce faire.

  1. Remettez le réservoir à sa place ; sur la cuvette :

Purifiez la céramique et rétablissez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond et puis l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau: celui-ci avec une clef spéciale. Placez le nouveau joint mousse. Intégrez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. Insérez le vis de fixation puis, serrez-en les écrous.

  1. L’étape finale avant l’installation définitive de votre chasse d’eau neuve consiste au remontage robinet/flotteur :

Préparez un joint pour le filer sur le pas de vis du robinet flotteur. Enfilez ensuite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela accompli, stabilisez l’écrou de fixation du flotteur puis, installez le joint fibre dans l’écrou du robinet. en vous munissant de la bonne clef, vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet en même temps . .

  1. Le montage de votre nouvelle chasse d’eau : c’est maintenant

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit correspondre à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à un quart de tour dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Détartrer une chauffe-eau sans plombier, c’est faisable en cinq démarches

  1. Pour nettoyer le chauffe-eau : commencez par l’éteindre

Avant de nettoyer votre chauffe-eau électrique, commencez déjà par débrancher son disjoncteur principal tout en retirant le fusible.

  1. Vous pouvez tout de suite passer au nettoyage de votre chauffe-eau

La vidange n’est pas nécessaire pour le nettoyage d’ un chauffe-eau à résistance stéatite tandis qu’elle est indispensable concernant un chauffe-eau électrique thermoplongée. Il vous faudra en effet astiquer la cuve du chauffe-eau électrique.

  1. Retirez la résistance

Après avoir vidangé votre chauffe-eau électrique , démontez la résistance située sous le capot de protection ! Dévissez aussi le capot de protection pour la détacher entièrement .

  1. Chauffe-eau électrique : Pour assurer un nettoyage à succès, pensez aussi à laver la résistance

astiquez la résistance de votre chauffe-eau avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. Après avoir tout nettoyé , pensez à remettre la platine à sa place et puis, remettez le chauffe-eau en marche

La restauration de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant réintroduction de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du appareil électrique de chauffage.